FLUX4 RADIO - la radio offshore

Coco avant Chanel, d'Anne Fontaine

chanel-thumb.jpg Deux sœurs sont conduites par leur père dans un orphelinat dont elles ne ressortiront qu'à l'âge adulte. Profondément blessée par cet abandon, Gabrielle Chanel n'aura de cesse de réinventer sa vie pour qu'elle se rapproche un peu plus de l'idée qu'elle s'en faisait.

Beaucoup vont se dire qu'il s'agit là d'un énième biopic (LE filon à la mode ces dernières années), après Sagan et Harvey Milk et en attendant Coco Chanel & Igor Stravinsky de Jan Kounen, le deuxième long-métrage qui sera consacré à Gabrielle Chanel cette année.
 
Certes, c'est un biopic. Mais il serait dommage de réduire de film à cette seule condition. Avant d'être un film sur cette grande couturière, Coco avant Chanel est le récit d'une magnifique histoire d'amour entre deux personnes (qui se trouvent être Coco Chanel et Boy Capel). Il convient d'ailleurs de souligner la qualité de l'interprétation : Audrey Tautou et Benoît Poelvoorde nous montrent enfin qu'ils sont capables de s'investir dans des rôles plus profonds que ceux qui ont fait leur succès et Alessandro Nivola, dont le regard terriblement séducteur hypnotise non seulement Coco Chanel mais certainement aussi toutes les spectatrices, apporte une note de douceur qui vient contrebalancer ces deux figures imposantes. La réalisation très réussie d'Anne Fontaine et la très belle photographie portée par la musique d'Alexandre Desplat apportent une patine qui donne à l'ensemble le cachet d'une œuvre délicate. 

Coco avant Chanel
fait partie de ces films marquants qui vous accompagne longtemps après la projection, ces film dans lesquels on se sent bien. (S.M.)

Un film d'Anne Fontaine, avec Audrey Tautou, Benoît Poelvoorde et Alessandro Nivola, distribué par Warner Bros. France

  chanel.jpg
 

RADIO ON AIR